Peut-on porter la barbe à un entretien d’embauche ?


C’est une des questions que de nombreux barbus en recherche d’emploi se posent. Peut-on porter la barbe lors d’un entretien d’embauche ? La réponse est oui, bien évidement. Cela dit vous ne pourrez pas vous permettre tout et n’importe quoi, et votre barbe devra être un atout et pas une raison pour l’employeur de douter sur votre capacité à vous raser correctement.

Quel type de barbe pour un entretien d’embauche ?

La barbe de 3 jours est à éviter, ou alors elle doit vous aller parfaitement, être très bien définie et excessivement bien entretenue. Elle peut rapidement renvoyer un effet négligé qui ne fera évidement pas bonne impression. Cela dit la barbe ne fait pas tout, et c’est le look général qui sera observé.

Les barbes courtes renverront une certaines maturité, et elles peuvent parfois aider le postulant à avoir confiance en lui. Il serait alors regrettable de s’en priver. Elle devra cependant être parfaitement maîtrisée, et très bien dessinée.

Pour les barbes longues il faudra être particulièrement vigilant, elle se remarque forcément beaucoup et ne plaira pas toujours à tout le monde. Là encore il faudra montrer que vous en prenez le plus grand soin.

Ensuite toutes les barbes sculptées et bien entretenues seront toujours les bienvenues. Elles sont le signes d’une virilité assumée et d’une preuve d’attention particulière à votre présentation. Un bouc bien taillé, une mouche, des favoris très fins, seront autant de détails qui ne choqueront absolument pas un employeur potentiel.

Quelle barbe éviter lors d’un entretien d’embauche ?

Si vous n’avez pas une pilosité très dense, de nombreux trous et qu’il est difficile pour vous de dessiner correctement votre barbe, alors il sera préférable de se raser complètement. Vous pourrez laisser pousser vos poils lorsque vous aurez le job.

Évitez surtout une barbe à deux épaisseurs. Avec par exemple une barbiche ou une moustache un peu longue, et une barbe de 3 jours. Il sera difficile d’avoir l’air plus négligé et vous perdrez forcément des points devant un employeur qui attend que les candidats montrent le meilleurs d’eux même.

Enfin ne soyez pas trop excentrique, un Van Dike ou une moustache à la Salvatore Dali, risque de trop attirer l’attention et au final le recruteur se souviendra plus de votre barbe que de vos compétences et ce n’est pas l’objectif souhaité.

Barbe & entretien d’embauche : N’oubliez pas…

Ce n’est de toute façon pas la barbe qui fait le candidat. À moins que votre barbe soit vraiment spéciale, très longue, ou réellement mal taillée, l’employeur ne s’attardera pas dessus. Si vous avez le moindre doute et que vous n’êtes pas un inconditionnel du poil, vous annoncerez que vous êtes prêt à vous séparer de votre barbe pour obtenir le poste. Ce sera un signe de motivation supplémentaire, et ils seront rares à vous demander de le faire mais ils apprécieront la proposition.